Emy Market, la championne du champignon

Emy Market, ça pousse comme des champignons à Technoland

Le jour de 2009 où elle découvre le prix de la croûte aux morilles qu’elle s’apprête à déguster au Saint-Martin, l’étoilé de Montbéliard, Emy Aksen songe aussitôt aux forêts montagneuses du pays de ses ancêtres où les précieuses poussent… comme des champignons !

La chaîne pontique qui domine le Nord de la Turquie n’est-il pas le paradis des morilles, girolles, trompettes de la mort, mousserons, lactaires et autres cèpes de tous pieds ? La jeune femme connaît bien les étals débordants des marchés villageois.

Partie du bon pied

Elle décide de tenter sa chance et rapporte, dès le voyage suivant, une première cargaison au fond de son sac qu’elle va proposer au culot à des professionnels de la restauration. Les débuts sont artisanaux mais elle finit à force de persévérance par se faire repérer par quelques professionnels en vue. C’est en 2012 que son négoce de champignons sauvages commence à décoller. Depuis, elle fournit régulièrement de grands noms de l’agroalimentaire. Et passe une partie de son temps en Turquie pour veiller sur la coopérative de cueilleurs qu’elle a créée, dénicher de nouveaux fournisseurs et veiller aux expéditions vers Rungis au long de l’année.

Emy Market
Emy Market

Un nouveau spore

En 2018, des clients qui apprécient la qualité irréprochable de ses produits d’exception lui suggèrent d’ajouter une activité de tri et conditionnement au détail. Emy relève le défi. Métier nouveau. Elle quitte alors l’Île-de-France et regagne le Pays de Montbéliard où elle a grandi. Et se lance dans le parcours du combattant : trouver des locaux à la norme alimentaire ; créer une seconde société ; obtenir les habilitations et les certifications sanitaires ; financer les premiers investissements ; convaincre des banquiers ; temporiser auprès des clients impatients…

Technoland, le meilleur coin à champignons de Franche-Comté

Elle loue 2 ateliers flambant neufs de 900 et 800 m² sur Technoland2, à Allenjoie (Pays de Montbéliard Agglomération), et aménage une salle de tri de 160 m² aux normes. Reste à installer une première chambre froide et des racks, faire imprimer des sachets, bocaux, boîtes et autres étiquettes… Et surtout recruter au démarrage 4 ou 5 paires de mains et d’yeux experts pour trier, conditionner et expédier la fragile marchandise, fraîche, séchée ou surgelée. Voire même un peu plus lors des pics de récolte dans une saison qui s’étire d’avril à novembre. Pour le sec, c’est évidemment toute l’année.

Emy Market - Technoland

Chapeau Emy !

Aujourd’hui Emy, après des mois de travail acharné, parfois gagnée par le doute et le découragement, espère voir ses efforts couronnés. Elle prévoit d’être opérationnelle pour la prochaine saison dès le printemps 2021.
Il reste tant à faire dans ce contre-la-montre. Pourtant, Emy se prend parfois à rêver à nouveau aux trésors de la terre de ses aïeux : un songe qui a des saveurs de cerise, de marron, de safran…
Ce sera pour plus tard. Maintenant, Emy appuie sur le champignon avec le soutien de Pays de Montbéliard Agglomération et de l’ADN-FC.

L’Agence de Développement économique Nord Franche-Comté vous apporte le soutien nécessaire à la réalisation de votre projet de création d’entreprise au cœur de la région la plus industrialisée de France.

Contactez-nous : contact@adnfc.fr | 03 39 03 49 00