Le Nord Franche-Comté se mobilise contre le COVID-19

Le Nord Franche-Comté mobilisé pour offrir

Tous mobilisés pour offrir

Nombreuses sont les entreprises nord franc-comtoises, quelle que soit leur taille, qui se sont mobilisées pour offrir leurs stocks de masques, combinaisons, gants… Chacune, selon ses possibilités, a souhaité offrir ce dont elle disposait aux soignants. Voici quelques exemples, la liste n’est pas exhaustive.

Crédit photo : Prostooleh – Freepik

Bâches et stores LAILY ont fait un don de 2500 masques FFP2 à l’hôpital Nord Fanche-Comté.
CRISTEL a offert son stock de 3 300 masques FFP2 et a invité, via les réseaux sociaux, les entreprises à donner leurs stocks de masques, lunettes de protection, combinaisons à usage unique…
LGE et CRYO SERVICES ont répondu à l’appel lancé par l’hôpital Nord Fanche-Comté relayé par FranceBleuBelfortMontbéliard. Ces sociétés ont ainsi fourni une centaine de combinaisons de désamiantage et des masques FFP2.

FLEX-N-GATE a fait don de différents équipements à l’hôpital Nord Franche-Comté : 3 000 masques, 3 500 effets de protection (gants nitrile, blouses papier, combinaisons tyvek, charlottes, surchaussures, lunettes de protection). Ainsi que des masques et des gants à la Ville d’Audincourt.
GENERAL ELECTRIC a fait don de ses stocks de moyens de protection notamment à l’hôpital Nord Fanche-Comté.
MABI a fourni 300 masques et 300 combinaisons à l’hôpital et envoyé des messages de soutien via les réseaux sociaux.
SODEP a expédié 2 800 gants et une soixantaine de combinaisons en papier (protection habituellement utilisée par les peintres) aux hôpitaux comtois.
Le Groupe PSA a donné plus de 130 000 masques dont 25 000 à hôpital Nord Fanche-Comté.
ALSTOM Belfort a fait un don de 11 500 masques chirurgicaux et FFP2, de gel hydroalcoolique, de combinaisons, et a passé une nouvelle commande de masques qui feront à nouveau l’objet de dons pour le personnel soignant local.
L’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, a offert ses stocks de dispositifs de protection à l’hôpital Nord Franche-Comté : plus de 2 000 masques, 50 surcombinaisons, 160 surblouses, 900 charlottes, 13 400 gants en nitrile. Par ailleurs, l‘UTBM s’est notamment engagée auprès de l’équipe de réanimation de l’hôpital pour trouver des alternatives de protection et a conçu une pièce adaptable sur un masque de plongée revisité de façon à protéger les soignants. En savoir +

Bravo à toutes les entreprises et leurs personnels qui se sont mobilisés dès la première heure quand les services de santé en avaient le plus besoin et ce dans l’attente de livraisons plus « structurées » par l’ARS.

Bravo aussi aux adhérents du Cluster des Technologies Innovantes de Santé (Cluster TIS) et à leur réactivité. Au travers du réseau animé par l’ADN-FC, ils se sont rapidement mobilisés tout comme MEDICOAT qui a répondu à l’appel de la Fondation Arc-en-Ciel en livrant 600 masques destinés aux aides à domicile et aux soignants. En savoir + sur les actions solidaires des membres du Cluster TIS.

“C’est lorsque j’ai découvert de façon sidérante que la vie n’avait aucun sens, que j’ai décidé, par un acte aussi insensé, de lui en donner un”